JOURNAL DE BORD

LIEU DU STAGE :INSTITUT DE LA CONSTRUCTION DES ARTS DÉCORATIFS & INDUSTRIELS DE LA VILLE DE LIÈGE (icadi.eu)
PÉRIODE : 01-02 / 2019

CLASSE : 5e QUALIFICATION option INFOGRAPHIE (8 élèves) • Tit. M. Visentin

SUJET DU STAGE : LA PÉDAGOGIE DE LA CRÉATIVITÉ — CRÉATION & GESTION D’UN PORTFOLIO — ÉPREUVE QUALIFANTE

PROJET : ILLUSTRATIONS DES DROITS HUMAINS


: : JOUR 1 : :
Lundi 28 janvier 2019 de 13 H 30 à 17 H 00 (4 P°)

Prise de contact avec le groupe, présentation de mon entité professionnelle avec résumé bref de mon parcours graphique & artistique, 20 ans d’expériences. Très bon accueil de la part du titulaire & du groupe hyper calme & très respectueux.

J’ai assez insisté sur le fait que la notion d’esthétique est subjective, seul l’originalité basée sur le non déjà vu & la création de tous les éléments des compositions comptent. Bref, beau ou laid est facultatif, c’est la justesse justifiée dans la démarche qui est importante.

Description de l’activité prévue sur 40 P°

— Conception d’un livre illustré destiné à sensibiliser le jeune public au droits de l’homme.

— Illustrations libres (10 par élèves), technique au choix, style graphique.

— Une illustration par article.

— Spécification technique : taille 300 x 300 mm

— Les illustrations seront sélectionnées par un jury (interne & externe à l’école), chaque article sera illustré par un dessin ; un livre sera imprimé par la Ville de Liège, préfacé par le Bourgmestre. Ce livre à grand tirage sera distribué dans les écoles afin de sensibiliser le jeune public au Droits Humains.

— Technique au choix : dessin ou peinture, collage, traditionnel, vectoriel, matriciel en couleurs.

— Conception d’une page web (WordPress) personnelle au sain d’un portfolio commun à la section.

— Contenu : prénom-NOM (caps), courte biographie de chaque élève , un C.V & une démarche artistique (réalisation au cours de Français), une galerie d’image interactive contenant 10 illustrations avec l’une d’entre elles sélectionnée comme image à la une.

Les droits de Humains sont une notion selon laquelle tout être humain possède des droits universels, inaliénables, quel que soit le droit en vigueur dans l’Etat ou groupe d’Etats où il se trouve, quelles que soient les coutumes au niveau local, liées à l’ethnie, à la nationalité ou à la religion.
La philosophie des droits Humains considère que l’être humain, de par son appartenance à l’espèce humaine, dispose de droits “inhérents à sa personne, inaliénables et sacrés”. Ces droits sont opposables en toutes circonstances à la société et au pouvoir.
Cette vision égalitaire et universaliste des Humains est incompatible avec les sociétés, organisations ou régimes fondés sur la supériorité ou le “dessein historique” d’un groupe social quelconque (race, caste, classe, peuple, nation, etc.) Elle s’oppose à toute doctrine selon laquelle l’instauration d’une société meilleure justifierait l’oppression ou la mise à l’écart de ceux qui font obstacle à cette instauration.
L’existence des droits Humains, leur contenu, leur validité sont des sujets permanents de débats philosophiques ou politiques.
La Déclaration des Droits Humains et du Citoyen (DDHC) du 26 août 1789 est le texte fondamental de la Révolution française. Il énonce un ensemble de droits naturels individuels et collectifs ainsi que les conditions de leur mise en œuvre. 
Elle a été intégrée au préambule de la Constitution de la Ve République avec le préambule de la Constitution du 27 octobre 1946.
Au niveau international, la Déclaration Universelle des Droits Humains a été adoptée par l’ONU en 1948, à l’initiative de René Cassin.

Objectifs

— Les élèves seront capables d’illustre librement chaque articles issus de la déclaration ;
— Les élèves seront capables de justifier leur travail graphique oralement & par écrit ;
— Les élèves seront capables de préparer leur travail pour le pré-presses ;
— Les élèves seront capables de générer une page web (wordpress) sous forme de portfolio ;
— Avec l’aide du professeur de Français, les élèves seront capables de diffuser sur leur portfolio une courte biographie & un C.V. ;
— Les élèves seront capables je défendre leurs œuvres face à un public lors d’une exposition.

LIBERTÉ GRAPHIQUE : conceptualisations des idées émanant d’un sujet imposé avec les outils & la maîtrise de ces derniers.
CONFIANCE EN SOI : Défendre ses œuvres pour un artiste est un exercice prépondérant pour le développement personnel.
PRISE DE CONSCIENCE ARTISTIQUE : L’Art avec quelque chose à dire au niveau humain.
L’ÉGO ARTISTIQUE AU SERVICE D’UNE CAUSE : La sensibilisation du public grâce aux Arts Graphiques.

 

MISE AU TRAVAIL SUR LA CONNAISSANCE DU SUJET

En binômes, les élèves ont eu 1/2 P° pour rechercher des informations sur les Droits Humains, nous avons ensuite mis en commun les résultats de ces recherches dans un tableau composé des cases QUOI / QUI / QUAND / POURQUOI / OÙ à l’issu de la mise en commun & de la comparaison des résultats, les élèves avaient donc une idée du concept des DH.


Eleanor Roosevelt tenant la version espagnole de la DUDH en novembre 1949

Les élèves ont ensuite tour à tour lu chacun des articles les expliquant avec leurs mots & leurs retranscriptions intellectuelles suivi à chaque fois d’un mini débat.

Je leur ai ensuite expliqué une méthodologie créative afin d’ illustrer librement un article : Repérage des mots clés, recherches étymologiques & synonymiques des termes (idées), l’association de ces idées donnent naissance à un concept, une image.

Des débats idéologiques sont ressortis sur la démocratie & du monde dans lequel nous évoluons.

Nous avons enfin déterminé qui allait illustré quoi & cela par le tirage au sort.

À la fin du cours, je les ai remercié du travail accompli.


: : JOUR 2 : :
Mardi 29 janvier 2019 de 09 H 55 à 12 H 40 & 15 H 20 à 17 H 00 (5 P°)

Mise au travail d’illustration, je suis disponible techniquement parlant sur leurs demandes & passe toutes les 2 P°. Les créatifs en générale réalisent des minis croquis & par bonheur mettent eu net de façon vectorielle & non matricielle.

À la fin du cours, je les ai remercié du travail accompli.


: : JOUR 3 : :
Mercredi 30 janvier 2019 de 08 H 15 à 09 H 55 (2 P°)

Liège étant sous la neige, je suis arrivé 15 minutes en retard, les chemins descendants de ma montagne étant impraticables, je suis donc descendu à pied. Surprise de voir ma titulaire venue m’observer…

Les élèves ont continué leur travail de création, certains avancent plus vite que d’autres, je suis donc resté disponible pour les conseils techniques dans Illustrator, les questions les plus fréquentes étant sur la modification des courbes de Bézier dans un forme.

En général, ils ont finalisé 3 illustrations.

C’est un réel bonheur de réaliser un stage dans cette classe où reigne calme & respect, je laisse le climat instauré par le titulaire dans le sens où ils avancent sur leur travail tout en écoutant chacun leur musique diffusée avec YouTube avec leur casque. Le fond de la classe étant elle épanouie par la diffusion d’une musique classique (Vivaldi, Strauss, …).

À la fin du cours, je les ai remercié du travail accompli.


: : JOUR 4 : :
Lundi 04 février 2019 de 13 H 30 à 17 H 00 (4 P°)

Reprise de contact avec le groupe, nous avons fait un état des lieux général du travail avec une re-dite des objectifs. Un tableau récapitulatif des délais à été réécrit : semaine des 4-5-6 février : illustration & semaine 11-12-13 février : illustration, finalisation, mise au net & aux normes pour la préparation au portfolio.

Une élève absente la semaine dernière étant arrivée, je l’ai donc briefé individuellement  : lecture du concept des Droits Humains, lecture avec elle d’un article & méthodologie créative à partir de l’article (relevé des mots clés, étymologie, synonymie, création d’une image mentale & création graphique.

Un passage au près de chaque élève afin de faire un point individuel, ils sont tous dans les temps & toujours de la disponibilité de ma part sur le plan technique. J’ai insisté sur le fait qu’une illustration est un seul & unique élément, le fait d’associer plusieurs éléments sans les marier en une seule composition nuit à la lisibilité.

Je suis assez surpris de voir à quel point ils conçoivent eux même leurs dessins sans trop exploiter des images “toutes faites” à détourner.


: : JOUR 5 : :
Mardi 04 février 2019 de 09 H 55 à 12 H 40 & 15 H 20 à 17 H 00 (5 P°)

Mise au point individuelle avec chacun des élèves soit au niveau de la présentation graphique d’une illustration en particulier, soit de l’homogénéité du travail accompli. Accompagnement technique (décomposition de formes, ajout/suppression de points d’encrages). Au niveau communication visuelle, certains élèves avaient besoin de précisions quand au décodage de certains articles.

Une autre leçon va venir s’ajouter ; il était question de réaliser la démarche graphique au cours de Français, le problème étant que la classe  a ce cours avec d’autres sections; il est donc “impossible” pour la professeur de donner cette leçon, je vais donc la faire moi même.


: : JOUR 6 : :
Mercredi 04 février2019 de 09 H 55 (2 P°)

Comme tous les jours, avant de commencer, je fais le point avec chaque élève en précisant le temps restant. Je vais donc préparer la leçon sur la démarche graphique en me replongeant dans les cours de Mmes Minez & Parotte en essayant de me calquer le plus possible sur la pédagogie active. La démarche graphique est un travail laborieux pour un créatif confirmer, le fait de justifier son travail par écrit étant pour beaucoup une perte de temps, un exercice oral serait plus rapide mais le fait d’inscrire ce qui a été réalisé, point par point, le pourquoi du comment en faisant émerger la partie instinctive. Le matériel de la leçon sera composé de vidéos & d’éléments textuels.

https://www.gwennseemel.com/fr/blog/2014/0512-demarche-artistique/

https://vimeo.com/94443214

https://marketingmusical.fr/comment-reussir-biographie-artiste/


: : JOUR 7 : :
Lundi 11 février 2019 de 13 H 30 à 17 H 00 (4 P°)

J’ai décidé aujourd’hui le laisser aux élèves la gestion de leur temps avec en tâche de fond les illustrations en rappelant qu’au terme de cette semaine le travail doit-être terminé. J’ai inscrit au tableau “autoévaluation : définition” & “critères d’évaluations de leurs travail en cours”. Ils ont dû définir (en binômes) “autoévaluation” & formuler une définition personnelle ; ensuite, je leurs ai demandé de se mettre dans la peau d’un professeur ou un boss d’une start’Up devant évaluer une série d’illustrations sur un même thème. La mise en commun se faisant en fin de cours.

Afin qu’il prennent le sujet très au sérieux, je leurs ai dit que j’évaluais leur autoévaluation de leur travail, mas le travail en lui même.

GRILLE D’AUTOÉVALUATION

Termes définissant l’AUTOÉVALUATION

Prise de recul face à son travail
Critique constructive
Réaliste avec soi-même
Moyen pour s’instaurer des pistes d’amélioration

Critères l’AUTOÉVALUATION

Respect des consignes
Originalité
Compréhension des dessins
Créativité mise en œuvre
Soin apporté à la mise au net
Respect des délais

 


: : JOUR 8 : :
Mardi 12 février 2019 de 09 H 55 à 12 H 40 & 15 H 20 à 17 H 00 (5 P°)

Mise au point avec le élèves du temps restant & du travail à fournir ; 12 & 18 /2 illustrations suite & fin + conception de l’Avatar, 19/2 écriture de la démarche & autoévaluation des illustrations, 20/2 conception des portfolios & autoévaluations. Les élèves gèrent eux même le temps qui est mis à leurs disposition. Il a été mis au point avec eux que fin de semaine prochaine étaient à rendre (par élève) :

10 illustrations
1 avatar
1 démarche artistique
1 portfolio
1 grille d’autoévaluation comprenant les illustrations & le portfolio


 

Advertisements